16 octobre : un œil dans nos poubelles!

Le mercredi 16 octobre, les élus du secteur aidés des agents du SYMTOMA vont mettre les mains dans les ordures ménagères résiduelles.
L’objectif est que chacun puisse mieux connaître les poubelles et les marges de progression, pour réduire les 12 000 tonnes d’ordures ménagères qui coûtent 1,5 millions d’euros chaque année.

Réduire les déchets, enjeu principal des collectivités

Le territoire du SYMTOMA étant vaste et varié, les trajets pour acheminer les déchets sur les sites de traitement sont longs et coûteux, d’autant que quasiment tous les sites sont situés en dehors du territoire, et que le coût du traitement ne cesse d’augmenter.
Aussi, pour atténuer les coûts de transport et de traitement des déchets, le SYMTOMA n’a pas d’autre solution que réduire les quantités de déchets produits.

Mieux connaître la poubelle pour la réduire : la caractérisation

Pour réduire les déchets, les collectivités ont déployé le tri et le compostage. Mais où en sommes-nous ? Pouvons-nous encore progresser ? La caractérisation de la poubelle, c’est-à-dire le fait de la séparer par catégories, permettra de voir ce qui est trié et composté.
C’est pourquoi les 16 octobre, les élus du secteur aidés des agents du SYMTOMA, vont, directement sous les yeux du public, examiner des échantillons de poubelle pris au hasard sur les Communautés de Communes, en séparant :
– les emballages qui devraient être dans la poubelle jaune ;
– le verre qui devrait être dans les colonnes vertes ;
– les déchets organiques qui pourraient être compostés ;
– les produits qui auraient dû être emportés en déchèterie ;
– et enfin les déchets qui sont vraiment des ordures ménagères.
Cela permettra ainsi à chacun de voir ce qu’il y a réellement dans nos poubelles, et si nous pouvons encore faire mieux.

Plus d’infos :

http://www.symtoma.org/spip.php?article141