Commémoration du 8 mai 1945


Ce matin,en format restreint, conformément aux consignes données par l’état en raison du confinement, le Maire à rendu hommage à tous les combattants français.
Voici le discours qu’il a prononcé devant le monument aux morts.

 » Nous commémorons aujourd’hui le 75ème anniversaire de la victoire du 8 mai 1945, victoire des Alliés conte les forces Allemandes à l’issue de la Seconde guerre mondiale.
Aujourd’hui, en format restreint, nous rendons hommage à tous les combattants Français.
Durant les années 190, l’Europe, le Vieux continent, réceptacle de la sagesse des Anciens, de philosophes, de scientifiques et de lumière au monde, bascula dans les « idéologies » , et pris part à une nouvelle guerre mondiale.
Cette guerre se solde par un bilan catastrophique avec plus de 60 millions de mort. Ce qui fait de ce conflit le plus meurtrier de toute l’Histoire.Le traumatisme était d’autant plus grand, que plus de la moitié des victimes furent des civils : massacrés lors des bombardements, éliminés par les famines provoquées,ou encore, exterminés dans le cadre d’un génocide, calculé et organisé méthodiquement par les nazis.
Les guerres infléchissent souvent les destins, les guerres, si on les traverse, sont l’occasion de bouleversements profonds dans les existences.
Les guerres sont aussi de formidables révélateurs de la bonté et du courage de certains hommes mais aussi de la cruauté et de la lâcheté de certains autres.
Tous ceux qui sont morts et ont souffert dans la lutte contre le nazisme nous ont offert notre liberté de chaque jour, ils ne se sont pas battus pour un jour de congé printanier.
Montrons-leur chaque année un peu de reconnaissance en préservant le caractère particulier de ce jour férié, qui n’est ni une célébration, ni bien sûr une fête, mais une leçon d’histoire et d’instruction civique et une façon de dire que nous n’oublierons jamais la plus grande tragédie de note passé, ses acteurs, ses héros et bien sûr les gens de France, ceux de ns villes, de nos campagnes et de nos familles.
Vive la liberté !
Vive la République !
Vive la France ! «