Info Covid-19 : confinement

Le 28 octobre 2020,le Président de la République a annoncé le rétablissement du confinement à partir du jeudi 29 octobre 2020 minuit à minima jusqu’au 1er décembre.
L’ensemble des mesures seront détaillées prochainement par le Gouvernement.

En attendant l’essentiel à retenir :

  • Emmanuel Macron a annoncé le reconfinement. Il s’agit néanmoins d’un confinement plus souple qu’au printemps.
  • Quand débute le reconfinement ? Comme l’a annoncé le chef de l’Etat, c’est ce vendredi qu’entre en vigueur le confinement. Mais attention, il prend bien effet ce jeudi à minuit. Attention également pour les habitants des 54 départements où le couvre-feu est – encore pour quelques heures – en vigueur : si la mesure est remplacée par le confinement, elle court toujours jusqu’à jeudi minuit. Il convient donc d’être chez soit ce jeudi soir à 21 heures pour les personnes concernées.
  • Combien de temps va durer le confinement ? Emmanuel Macron a fait savoir que le confinement allait durer un peu plus de quatre semaines, jusqu’au 1er décembre au moins.
  • Les écoles et collèges ouverts  C’est l’une des différences majeures avec le confinement du printemps. « Les crèches, les écoles, les collèges et les lycées demeureront bien ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés. Les facultés et établissements d’enseignement supérieur assureront à l’inverse des cours en ligne », a précisé Emmanuel Macron ce mercredi soir.
  • Ce qui ferme pendant le confinement : comme en mars-avril dernier, les commerces non-essentiels comme les cafés, restaurants, magasins de vêtements et/ou de chaussures, les centres commerciaux, les instituts de beauté ou encore les coiffeurs vont devoir fermer. Une différence tout de même : Emmanuel Macron a indiqué qu’une réévaluation de la situation aurait lieu dans 15 jours pour voir si la situation permet de rouvrir certains de ces commerces.
  • Ce qui reste ouvert pendant le confinement : plusieurs commerces jugés essentiels vont rester ouverts. Cela concerne les pharmacies, les bureaux de tabac, les magasins d’informatique, les commerces alimentaires (de la superette à l’hypermarché), les stations services, les blanchisseries et les banques. Par ailleurs, les parcs, jardins, cimetières et marchés en plein air vont également rester ouverts, tout comme les fleuristes, mais uniquement jusqu’à dimanche pour la Toussaint.
  • Le télétravail est-il imposé ? Le télétravail n’a pas été imposé par Emmanuel Macron lors de son annonce du reconfinement. Le chef de l’Etat a malgré tout insisté pour sa « généralisation » partout où cela est possible. Pour le reste, Emmanuel Macron a encouragé la poursuite du travail, autre grande différence avec le confinement du printemps. « Les guichets des services publics resteront ouverts. Les usines, les exploitations agricoles, les bâtiments et travaux publics continueront de fonctionner », a-t-il indiqué.
  • Les déplacements limités à 1 km. « Vous ne pourrez pas vous déplacer d’une région à l’autre », a indiqué Emmanuel Macron. Les déplacement seront limités à 1km autour de son domicile. Une exception sera faite ce week-end pour les retours de vacances de la Toussaint. Les retours de l’étranger seront aussi possibles, avec des tests rapides aux aéroports.Le président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et déplacements sur l’ensemble du territoire du 30 octobre au 1er décembre minimum.
  • Une nouvelle attestation obligatoire Une nouvelle attestation va voir le jour pour les dérogations du confinement et sera disponible dans la journée de jeudi. Elle sera obligatoire notamment pour emmener ses enfants à l’école. Les autres exceptions au confinement restent les mêmes qu’au printemps : rendez-vous médical, assistance à un proche dépendant, courses… Il sera aussi possible de « sortir prendre l’air ». L’attestation de sortie sera valable dans la limite d’une heure par jour. Les attestations de déplacements seront téléchargeables sur ce site à partir du 30 octobre, et aussi disponibles à la mairie .
  • Le sport professionnel va continuer, a annoncé Roxana Maracineanu. Ainsi, par exemple, les matchs de football de Ligue 1, de Ligue 2 ou encore de Ligue des champions vont pouvoir avoir lieu pendant le confinement, tout comme ceux du Top 14 de rugby. Le sport amateur devrait quant à lui se trouver à l’arrêt, mais des précisions sont attendues dans la journée de jeudi par le Premier ministre Jean Castex.

Toutes les infos : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Soyez prudents , prenez soin de vous et des vôtres .