Le Port du masque

Une femme en extérieur portant un masque

Le port systématique du masque est supprimé mais il reste obligatoire si la distanciation physique, notamment, n’est pas possible.

La situation sanitaire s’est très nettement améliorée en France, avec un niveau de circulation virale qui n’avait pas été aussi bas depuis août dernier. Parallèlement, la vaccination continue de progresser, et l’objectif de 30 millions de personnes primo-vaccinées a été dépassé mi-juin. Dans ce contexte favorable, et à la suite de l’avis du Haut conseil de la santé publique, le Gouvernement a décidé de faire évoluer les règles sur le port du masque.

Le port du masque est levé…

L’obligation générale du port du masque en extérieur est ainsi levée à compter du jeudi 17 juin 2021.

Celui-ci ne sera plus exigé sur la voie publique, comme dans les parcs et jardins, ou encore sur les plages.

Ainsi, les Français peuvent retirer leur masque :

  • les enfants dans la cour de récréation ;
  • dans les établissements de plein air, tels que les stades ou les tribunes, à la condition que la distance de 2 mètres entre les groupes soit bien respectée ou que le pass sanitaire soit contrôlé à l’entrée (pour les établissements recevant plus de 1 000 personnes) ;
  • pendant les activités professonnelles en extérieur, s’il n’y a pas de risque de contamination. Par exemple : un travailleur en bâtiment pourra enlever son masque sur un chantier s’il est à distance d’autrui, alors qu’un serveur de restaurant, en contact permanent avec le public, devra le garder. Le protocole national entreprises sera ajusté en ce sens.

… mais reste obligatoire dans certaines situations

Le port du masque reste toutefois obligatoire en extérieur dans les situations où les règles de distanciation ne peuvent s’appliquer. Il s’agit d’une règle de bon sens : lorsque la proximité avec les autres et la fréquentation d’un lieu sont importants, porter le masque permet de se protéger et de protéger les autres.

Les Français doivent ainsi garder leur masque :

  • lorsqu’ils se trouvent dans des files d’attente, dans des marchés ou brocantes, aux abords des écoles au moment d’emmener ou récupérer leurs enfants, à l’entrée ou à la sortie des cérémonies cultuelles, dans les transports en commun, sur les quais de gare ou encore aux abords des gares, ports et aéroports par exemple ;
  • de la même façon, les personnes qui participeront à des manifestations, festivals ou spectacles organisés sur la voie publique auront à porter le masque. Les autorités locales pourront en outre apprécier s’il convient, aux horaires d’affluence, de demander le port du masque dans les rues commerçantes ou zones piétonnes très fréquentées.

Les dérogations qui prévalaient jusque-là au port du masque pour les personnes handicapées et les enfants de moins de 11 ans continueront de s’appliquer dans les quelques situations où le port du masque continuera d’être exigé en extérieur.

Ces nouvelles règles sont en vigueur à compter de ce jeudi 17 juin et sont fixées par arrêté des préfets de département, qui gardent la possibilité de procéder à des ajustements des règles relatives au port du masque en extérieur en fonction de l’évolution de la situation sanitaire de leur territoire. En particulier, les représentants de l’État en outre-mer pourront adapter ces nouvelles règles aux situations locales. 

Les règles aujourd’hui en vigueur pour le port du masque en intérieur restent quant à elles inchangées à ce stade : bureaux, commerces, services publics, spectacles couverts, etc.

Levée progressive des restrictions

Levée de l'obligation générale du port du masque en extérieur
Illustration : Service d’information du Gouvernement

Cette évolution positive de la situation sanitaire mène à l’adaptation de certaines mesures restrictives :

  • fin du port du masque en extérieur sauf exceptions (regroupements, files d’attente, marchés, stades…). Les arrêtés préfectoraux sur le port du masque seront modifiés dès le jeudi 17 juin. Le port du masque dans les milieux clos reste obligatoire (entreprises, magasins, transports…) ;
  • levée du couvre-feu à 23h00 dès le dimanche 20 juin ;
  • les jauges pour l’accueil du public sont maintenues jusqu’au 30 juin. Les précisions quant aux nouvelles règles à compter du 1er juillet seront annoncées la semaine prochaine.

Port du masque : l’évolution des règles au 17 juin

gouvernement.fr En revanche :

  • le protocole sanitaire mis en place pour la Fête de la musique est maintenu, les concerts spontanés restent interdits pour éviter les regroupements sur la voie publique ;
  • augmentation du criblage et séquençage pour le variant indien de la maladie ;
  • contrôle aux frontières renforcé dans les aéroports.